180 cross
180 cross

Recherche

17 search
180 cross

Cosmétiques : comprendre les ingrédients controversés 

À l’heure où les consommateurs sont particulièrement attentifs aux compositions des produits qui les entourent au quotidien, nous avons décidé de nous intéresser aux ingrédients controversés présents dans les formulations cosmétiques. Nocifs ou non, irritants ou non, nous vous donnons toutes les clés pour mieux comprendre les étiquettes de vos cosmétiques préférés.

 

Les ingrédients controversés, comment les reconnaître ? 

À défaut de tous les connaître, vous en avez certainement entendu parler ou vous avez peut-être aperçu leurs noms affichés sur les étiquettes de vos produits précédés de la mention “SANS”. Si certains ingrédients comme les parabènes et les sulfates sont connus pour être des ingrédients controversés, d’autres comme les parfums ou encore les tensioactifs le sont moins. Tous les ingrédients controversés ne sont pas dangereux pour la santé, cependant, sur certains types de peaux, ils peuvent parfois causer des réactions ou être à l’origine d’irritations, de sensibilités voire même d’allergies

Comprendre les parfums 

Sur les produits cosmétiques, la mention “parfum” signifie que le produit contient un ou plusieurs parfums artificiels (ou “parfums de synthèse”). Dans le cas contraire et si les parfums sont d’origine naturelle, la précision est apportée sur les packagings ou dans la composition. Les parfums peuvent être évidemment ajoutés à une composition pour apporter une senteur aux cosmétiques mais les cosmétiques peuvent aussi contenir des parfums pour masquer l’odeur de certains ingrédients présents dans la composition. Hautement allergisants, les parfums artificiels peuvent être irritants chez les personnes sensibles. Les réactions observées peuvent cependant différer en fonction des personnes. Si vous avez une peau sensible, il est donc préférable d’opter pour des cosmétiques sans parfums. 

Lorsque l’on y regarde de plus près, les parfums artificiels sont en fait dérivés, pour la plupart, de produits pétroliers et contiennent des composés chimiques souvent liés à des réactions allergiques ou à une perturbation hormonale. Appliqués directement sur la peau, les parfums contenus dans les cosmétiques s’accumulent dans les tissus. Voilà pourquoi il est préférable de tolérer les parfums dans les produits à rincer et de les éliminer pour les soins à laisser pénétrer.  

Chez Superbon, nous avons fait le choix de bannir les parfums de synthèse et de n’utiliser que des parfums d’origine naturelle ou des huiles essentielles dans nos cosmétiques solides

Comprendre les conservateurs 

Comme leur nom l’indique, les conservateurs servent à maintenir la stabilité des cosmétiques. Souvent composés à base d’eau, les cosmétiques conventionnels nécessitent des conservateurs pour allonger leur durée de vie. Les plus controversés d’entre eux sont sans aucun doute les parabènes.  Les parabènes sont en effet suspectés d’être des perturbateurs endocriniens, voilà pourquoi de plus en plus de marques les ont supprimés de leurs compositions.   Les parabènes peuvent également provoquer des allergies cutanées, tout comme son confrère le triclosan, un conservateur irritant et allergisant. 

Chez Superbon, nous avons fait le choix de fabriquer des cosmétiques solides dépourvus d’eau. La formule de nos cosmétiques est donc bien plus stable et ne nécessite pas l’ajout de conservateurs chimiques !  

Comprendre les silicones

On les retrouve la plupart du temps dans les shampoings conventionnels, les silicones se démasquent facilement grâce à leurs noms terminant par “one” ou “ane”. Bien que non toxiques, les silicones ont uniquement des propriétés superficielles car la peau ne les absorbe pas. Ils sont généralement présents dans les formulations cosmétiques pour procurer un toucher soyeux ou une texture agréable. 

Le réel problème des silicones : leurs dégâts environnementaux. Les silicones ne sont pas biodégradables et s'incrustent dans les eaux et les sols pour les polluer. Il faut compter en moyenne cent ans pour que les silicones se décomposent entièrement. La seule solution : les bannir de notre salle de bain et les remplacer par des alternatives plus durables. 

Chez Superbon, nous choisissons de supprimer les silicones de nos cosmétiques solides et de les remplacer par des émollients naturels. Nos shampoings solides sont donc enrichis en huiles végétales naturelles pour nourrir profondément les cheveux sans compromettre la planète ! Huile de jojoba, huile d’amande douce ou encore huile de tournesol bio, voilà autant d’ingrédients naturels qui feront d’excellents substituts aux silicones. 

Comprendre les tensioactifs

tensioactifs cosmétiques solides

 

Les tensioactifs sont des agents essentiels des formulations cosmétiques. Leur rôle est de permettre aux corps gras de se mélanger dans l’eau. Ainsi, ils apportent généralement plusieurs avantages tels qu’une texture agréable ou une mousse généreuse. On les retrouve donc souvent dans les savons pour le corps mais également dans les soins visage, tels que les nettoyants ou les démaquillants. Il existe différents types de tensioactifs, cependant en cosmétique traditionnelle, les tensioactifs utilisés sont généralement peu coûteux mais relativement irritants. On les reconnait notamment grâce à leur suffixe “eth”. Ils résultent d’un processus de fabrication non écologique et de l’utilisation d’un gaz toxique. 

Parmi les tensioactifs les moins appréciés, on retrouve les sulfates, des agents moussants chimiques qui possèdent une action nocive sur le long terme. Les sulfates sont également allergisants. 

Chez Superbon, nous avons opté pour des tensioactifs doux dans nos formules. Nous utilisons le SCI, un tensioactif doux, fait à partir d’huile de coco. Ce tensioactif offre une très bonne tolérance cutanée et représente une bien meilleure alternative pour la préservation de l’environnement. 

Comprendre les sels d’aluminium 

Dans la liste des ingrédients qui font débat, on retrouve les sels d’aluminium, souvent présents dans les déodorants conventionnels. Cet ingrédient controversé était apprécié pour sa capacité à resserrer les pores de la peau et donc à limiter le flux de transpiration. Le problème des sels d’aluminium est pourtant simple : sous l’action de la sueur, ils libèrent de l’aluminium sur la peau qui potentiellement présente des micro coupures dues au rasage. Les sels d’aluminium sont également suspectés d’être cancérigènes ainsi que d’être des perturbateurs endocriniens. Autant de raisons pour lesquelles il est résolument conseillé d’opter pour des déodorants bio ou dépourvus de sels d’aluminium.

Comprendre les huiles minérales 

Dérivées du pétrole, les huiles minérales sont des corps gras souvent ajoutés aux cosmétiques pour lutter contre la déshydratation de la peau. Elles sont entièrement issues de la pétrochimie puis raffinées. Elles entrent aujourd’hui dans la composition de la majorité des soins cosmétiques traditionnels.  Les huiles minérales sont généralement utilisées pour former un film occlusif à la surface de la peau et ainsi empêcher l’eau présente dans la peau de s’évaporer et maintenir le niveau d’hydratation de celle-ci. Cependant, leur texture grasse et occlusive bouche les pores de la peau : on dit qu’elles sont comédogènes. Elles ont donc tendance à favoriser l’apparition d’imperfections et de comédons. 

Évidemment, étant donné leur mode d’extraction, les huiles minérales sont très mauvaises pour l’environnement car elles sont polluantes et non biodégradables. À cela s’ajoute le fait que ce sont des huiles potentiellement cancérigènes et responsables d’allergies et/ou d’irritations cutanées. L’organisme humain est incapable d’assimiler les huiles minérales, cependant elles se retrouvent très facilement au contact de notre peau et de nos muqueuses, notamment dans le cas des rouges à lèvres. Voilà pourquoi de plus en plus de marques de cosmétiques choisissent désormais de fabriquer leurs cosmétiques à partir d’huiles végétales.

Adopter de meilleurs réflexes grâce aux cosmétiques solides

Vous l’aurez compris, la cosmétique traditionnelle, appréciée pour sa technologie et sa sensorialité, contient malheureusement de nombreux ingrédients controversés qui mettent notre santé ainsi que l’environnement à risque. 

Chez Superbon, nous avons souhaité offrir une alternative aux consommateurs désireux de faire un pas vers plus de naturalité. Choisir les cosmétiques solides, c’est faire le choix de la transparence. Nos cosmétiques sont tous entièrement d’origine naturelle et nous avons à cœur de vous informer sur chacun des ingrédients présents dans vos cosmétiques. Pas de conservateurs, pas de sulfates, pas de silicones, bref aucun composants toxiques afin de garantir le meilleur pour votre peau et pour la nature. Moins de toxicité et plus de naturalité, voilà le choix que nous faisons chaque jour pour vous proposer des cosmétiques solides de qualité et façonner une industrie plus responsable.