Guide du zéro déchet

Tout ce que vous devez savoir sur le zéro déchet

Zéro déchet, zero waste, zéro gaspillage… Mais quel est donc ce mouvement qui prend de l’ampleur dans nos foyers ? Le zéro déchet, comme son nom l’indique, n’est autre qu’une démarche visant à réduire au maximum sa production de déchets. Loin d’être une tendance, le zéro déchet est un véritable mode de vie qui s’inscrit dans la durée et requiert notamment de l’adaptation mais également de nombreux changements d’habitudes. 

Créée par la blogueuse et conférencière française Béa Johnson, la démarche zéro déchet implique de revoir entièrement son mode de consommation afin de produire moins de déchets à la source car le meilleur déchet est avant tout celui qu’on ne produit pas ! 

Passer au zéro déchet

Le zéro déchet est né d’une prise de conscience. Celle de l’impact de notre manière de consommer sur la planète, nous-même ou sur les autres. À l’échelle individuelle ou collective, passer au zéro déchet crée un véritable impact, surtout lorsque l’on sait qu’en moyenne, un Français jette chaque année jusqu’à 350 kg de déchets.

Le zéro déchet est un idéal difficile à atteindre, voilà pourquoi on recommande de "tendre vers un objectif zéro déchet". Cette manière d'appréhender le zéro déchet est bien plus durable et en matière de zéro déchet, il est indispensable d'inscrire ses actions dans la durée. 

L’idée du mode de vie zéro déchet est apparue à Béa Johnson après un déménagement. C’est à ce moment qu’elle a envisagé un mode de vie minimaliste et un mode de consommation ayant pour objectif de ne plus produire de déchets. Le mouvement zéro déchet est né ! Depuis Béa Johnson a écrit un livre reprenant toutes les idées fondatrices du zéro déchet et réalise de nombreuses conférences sur le sujet pour répandre le mouvement. 

Pour remplir son objectif, le mouvement zéro déchet repose sur 5 grands principes qui s'exécutent par ordre de priorité. 

  • Refuser : les choses dont nous n’avons pas besoin (les objets à usage unique et les objets non réutilisables)
  • Réduire : n’acheter que les quantités nécessaires 
  • Réutiliser : préférer les objets réutilisables, acheter d’occasion, emprunter ou louer, réparer, vendre ou à l'inverse donner ce que nous n’utilisons plus
  • Recycler : recycler les objets ou matières recyclables
  • Composer : rendre la matière organique à la terre 

Le zéro déchet dans la salle de bain

salle de bain zero dechet

Le passage au mode de vie zéro déchet implique une réadaptation du quotidien et notamment de sa façon d’organiser les pièces de la maison. Voici nos astuces pour intégrer le zéro déchet dans la salle de bain tout en douceur. 

Avoir une salle de bain zéro déchet, c’est détoxifier son environnement et s’assurer de faire de meilleurs choix pour son corps et la planète ! Sachez qu’il existe mille et une alternatives zéro déchet pour vos produits d’hygiène du quotidien.  

Pour la partie soin du corps et du visage, nous vous conseillons de vous tourner vers les cosmétiques solides. Vous les trouverez en grand nombre et sous différentes formes dans vos magasins bio. Souvent vendus sans emballage ou dans des emballages en carton recyclés, les cosmétiques solides sont dénués d’eau et présentent généralement des compositions plus saines que celles des cosmétiques vendus en grande surface. 

Sachez qu’il vous est également possible de fabriquer vous-même certains de vos cosmétiques solides. Avec prudence, bien entendu ! C’est notamment le cas des déodorants solides pour lesquels vous retrouverez de nombreux tutoriels en ligne. 

Dans un second temps, essayez d’éliminer tous les produits à usage unique de votre salle de bain. Rasoirs jetables, cotons démaquillants jetables, cotons-tiges, tous ces produits représentent de véritables catastrophes environnementales et une quantité énorme de déchets. 

Le zéro déchet dans la cuisine

cuisine zero dechet

S’il y a bien une pièce de la maison où la pratique du zéro déchet est évidente, c’est la cuisine ! En effet, il existe mille et une façons de rendre votre cuisine plus écologique et de tendre vers le zéro déchet. Avoir une cuisine zéro déchet, finalement c’est un jeu d’enfant ! 

En passant au zéro déchet, vos nouveaux meilleurs amis seront les rayons de vente en vrac ! Et oui, des dizaines d’aliments secs du quotidien peuvent être facilement achetés en vrac et être conservés tout aussi longtemps dans des bocaux en verre. Dès votre passage au zéro déchet, il sera nécessaire de rapidement vous équiper de multiples contenants réutilisables. 

Sacs à vrac, boîtes en inox, bocaux en verre, tote bags en tissu, bouteilles et flacons réutilisables ou encore barquettes compostables, les contenants zéro déchets sont nombreux et faciliteront grandement votre quotidien. 

Notre conseil : gardez toujours des petits sacs en tissu dans votre voiture ou sur vous pour éviter les sacs en papier qui vous seront régulièrement offerts (rappelez-vous du principe n°1 : refuser les choses dont n'avons pas besoin !). 

Prendre soin de sa cuisine zéro déchet demande également de s’équiper en produits ménagers sains et zéro déchet. Une tâche qui peut sembler compliquée lorsque la plupart des produits d’entretien sont conditionnés dans des flacons en plastique. 

La solution ? Revenir aux basiques avec des produits d’entretien naturels à conserver dans des flacons ou des bocaux en verre. Bicarbonate et percarbonate de soude, vinaigre blanc, acide citrique, savon noir ou encore savon de Marseille. Voilà vos nouveaux alliés du quotidien pour garder votre cuisine ainsi que votre maison zéro déchet au propre. 

Faire ses courses zéro déchet

courses zero dechet

Vous êtes enfin convaincus par le mode de vie zéro déchet ? Alors, vous allez certainement réaliser vos premières courses zéro déchet rapidement ! Acheter zéro déchet signifie acheter sans emballages, ce qui n’est pas chose facile. Les supermarchés et grandes surfaces traditionnelles commencent seulement à bannir l’usage de sacs en plastique à usage unique. Pour acheter sans emballage, il faut souvent revenir aux commerces de proximité, aux épiceries et aux marchés dominicaux où se pratiquent la consigne et le vrac. 

Pour l'alimentation, les magasins bio, les magasins de vrac, les épiceries et les marchés sont les meilleures options pour acheter les quantités dont vous avez besoin. Dans les magasins en vrac et les marchés, vous pourrez notamment apporter vos propres contenants pour ne pas utiliser les sacs mis à disposition. De manière générale, les rayons de vrac des grandes surfaces traditionnelles n’autorisent pas encore aux consommateurs d’apporter leurs propres contenants. 

Pour les objets du quotidien, nous vous conseillons de favoriser la seconde main et de repenser votre façon de consommer. Rappelez-vous qu'acheter du neuf produira toujours plus de déchets que d'acheter en seconde main. Peu importe l’objet que vous recherchez, il existe d’occasion !

Lorsque vous êtes au stade de recherche avant un achat, prenez l’habitude de demander en premier lieu à vos proches s'il ne disposent pas de cet objet. Si ce n'est pas le cas, recherchez dans les magasins (ou sites) de seconde main voire directement en brocantes, en friperies ou antiquaires. Vous serez étonnés de savoir le nombre d’objets encore neufs ou en parfait état que vous pourrez dénicher ça et là ! 

Le zéro déchet au bureau

Impressions, fournitures, gobelets en plastique, etc, les habitudes que l'on a sur son lieu de travail ne sont pas toujours les meilleures pour l'environnement. Pour améliorer les choses, pensez à adopter des gestes zéro déchet au bureau tels que :

  • La pause café écolo : Troquez les dosettes jetables de café par le café en grain. Plus de plastique, plus d’aluminium, juste des grains de café à moudre ! De même pour le thé qui se consomme également en vrac ou en sachets compostables. Et échangez vos gobelets en plastique contre des mugs ou des thermos. 
  • Moins imprimer pour limiter mes déchets : Voilà un réflexe à adopter d'urgence si ce n'est pas déjà fait ! N'imprimez que ce qui est nécessaire, ni plus, ni moins. Vous aidez la planète tout en aidant votre entreprise à faire des économies.
  • Choisir des prestataires favorables au zéro déchet : Snacks en bocaux, savon solide, café en grain, sac en tissu, livraison écologique… Le zéro déchet ne regarde pas seulement vos locaux et l'interne, soyez vigilant aux prestataires qui vous entourent ! 
  • Sensibiliser votre équipe au zéro déchet : Pour avoir un réel impact sur la durée, privilégiez les changements progressifs auprès de votre équipe. À l'inverse, soyez patients et n'hésitez pas à instruire vos collègues qui ne sont pas sensibilisés aux questions environnementales.
  • N’envoyer que des mails nécessaires : Enfin, on se désabonne de toutes les newsletters qui ne sont nécessaires et on évite des chaînes de mails entre collègues. À contrario, on préfère un chat instantané et on nettoie sa boîte email régulièrement. 

Le zéro déchet dans le jardin

jardin zero dechet

Cultiver un jardin est un excellent moyen de produire une partie de sa nourriture, de faire de l’exercice physique et de passer du temps près de la nature. Mais avec l’eau, les engrais, les outils et plus encore, les jardins peuvent devenir des sources de déchets. Voici quelques conseils pour instaurer le zéro déchet dans le jardin

  • On oublie les pesticides : Pourquoi ? Car ils peuvent non seulement être dangereux pour notre santé, mais surtout pour notre environnement. De nombreuses alternatives naturelles existent. Vous pouvez même lutter contre les nuisibles naturellement en ajoutant certaines plantes dans votre jardin ou votre potager.
  • On réutilise les eaux grises : Ce qu’on appelle « eaux grises » sont des eaux très légèrement usées. Elles sont produites par le foyer en faisant la vaisselle par exemple, ou en rinçant les fruits et légumes. L’utilisation des eaux grises permettra naturellement de réduire la consommation d’eau.
  • On récupère les eaux de pluie : De la même façon que pour les eaux grises, récupérer l'eau de pluie est un véritable plus pour le jardinage. Assurez-vous d’avoir un bac à eau de pluie pour recueillir l’eau de pluie accumulée. À l’année, ce sont plusieurs centaines de litres d'eau de pluie qui peuvent être récupérés !
  • On choisit des plantes naturelles : C’est le b.a-ba du zéro déchet ! Finies les plantes ainsi que les pots et cache pots en plastique. Plantez directement vos plantes en terre ou en jardinière ! C’est plus écologique et bien plus beau !
  • On se met au compostage : Le compostage transforme les déchets de cuisine et de jardin mais également les papiers et les cartons en une matière organique riche en nutriments pour le jardin. Par ailleurs, le compost est très facile à réaliser, vous n’avez besoin que d’un bac à compost pour commencer et d’un peu d’espace extérieur. Attention pour obtenir un compost de qualité, on évite les déchets organiques d’origine animale. En effet cela peut causer des risques d’infections bactériologiques.
  • On investit dans des outils de qualité : Parce qu’à long terme, cette option est bien plus rentable et écologique que de multiplier les outils en plastique qui ne durent pas. Tenez-vous éloignés du plastique car le travail de jardin demande de la solidité et de la robustesse. Fouillez le garage de vos parents ou grands-parents pour emprunter leurs outils de jardinage ou louez les outils imposants que vous n’utilisez que rarement (tondeuse, broyeur, etc.)

Aller plus loin dans le zéro déchet

Passer à un mode de vie zéro déchet n'est pas chose facile, et encore moins si vous n’êtes pas entouré de personnes qui comprennent et partagent cette démarche. Pour aller plus loin dans le zéro déchet rendre cette transition plus facile, nous vous recommandons d’approfondir vos connaissances sur le sujet grâce à différents supports tels que des livres ou des sites internets spécialisés. Certaines personnes ont d’ailleurs décidé de raconter leurs transitions écologiques avec humour, détails et conseils dans des ouvrages. Quel que soit votre objectif, lire un livre orienté sur le zéro déchet vous aidera forcément dans votre cheminement. Voici quelques références qui pourraient vous donner un coup de pouce : 

  • Zéro déchet de Béa Johnson : le livre de la pionnière du mouvement
  • La Famille presque Zéro Déchet, Ze Guide de Bénédicte Moret et Jérémie Pichon : le livre à partager en famille
  • Moins gaspiller c’est pas sorcier ! de Stéphanie Araud-Laporte : le livre rempli d’astuces pour faciliter le quotidien

N’hésitez pas à consulter des blogs ou des chaînes Youtube spécialisées sur le zéro déchet. Vous y trouverez notamment de nombreux tutoriels. Enfin, pensez à adhérer aux associations zéro déchet qui font bouger les choses au niveau local ! C’est le cas des groupes locaux “Zero Waste”. Vous y rencontrerez des personnes partageant votre mode de vie et vos intérêts et pourrez échanger vos bons plans et astuces essentielles pour bien débuter cette transition écologique. 

Des idées cadeaux zéro déchet

cadeau zero dechet

Anniversaires, fêtes de fin d’année et autres célébrations, les occasions de faire des cadeaux sont toujours plus nombreuses et ne font pas toujours bon ménage avec les principes du zéro déchet… Pas d’inquiétude, il est bien évidemment possible de gâter vos proches et leur faire plaisir avec des cadeaux zéro déchet qui ont du sens ! 

Pour les personnes qui apprécient votre intérêt pour le zéro déchet, offrez leur des cadeaux utiles, durables et zéro déchet pour les inciter à vous rejoindre dans ce mode de vie ! Kits de beauté zéro déchet, gourde en inox ou encore cosmétiques solides, voilà des cadeaux qui plairont aux apprentis écolos !

Souvenez-vous, dans le zéro déchet, on favorise les produits conçus à partir de matières recyclées. Donner une seconde vie à un objet pour le transformer, c’est tendance et ça s’appelle de l’upcycling ! Faire du neuf à partir du vieux, c’est possible et c’est une excellente option pour offrir des cadeaux zéro déchet. Pensez donc aux friperies, aux sites de seconde main et aux objets upcyclés pour faire plaisir à vos proches ! 

Enfin, n’oubliez pas les cadeaux immatériels, vous savez, toutes ces expériences que l’on ne peut simplement pas s’offrir tous les jours ! Cours particuliers, stages d'initiation, week-end romantique, baptêmes en tous genres ou encore places de spectacles, voilà des cadeaux qui produiront peu voire pas du tout de déchets. 

Lire aussi