Le zéro déchet dans la salle de bain

Le zéro déchet dans la salle de bain | Superbon

Avoir une salle de bain zéro déchet, c’est possible !

Lorsque l’on pense zéro déchet, on s’imagine d’abord les courses en vrac, les bocaux en verre et les mouchoirs en tissus. Cependant, s’il y a bien une pièce où l’on jette énormément de déchets, c’est la salle de bain. Il existe pourtant tant d’éléments de votre salle de bain que vous pouvez troquer contre des alternatives zéro déchet. Zoom sur les astuces zéro déchet dans la salle de bain !

Seulement 55% des Français déclarent trier les déchets issus de leur salle de bain. Il est désormais essentiel de repenser son mode de consommation dans la salle de bain pour atteindre au mieux son objectif zéro déchet

Bonne nouvelle, on note que les marques et les entreprises s’adaptent de plus en plus au comportement des consommateurs et se mettent notamment au packaging green. Il existe désormais des systèmes de recharge dans de nombreux magasins, qui offrent la possibilité de se procurer des essentiels de salle de bain tels que le shampoing, la lessive ou encore le gel douche en vrac, à partir de bocaux consignés

La démarche de packaging responsable vise à réduire la consommation des emballages, à alléger les emballages et à favoriser l’utilisation de matériaux recyclés. L’emballage le plus eco-friendly reste l’emballage qui n’existe pas ! 

Les alternatives zéro déchet de la salle de bain

Avoir une salle de bain zéro déchet, c’est détoxifier son environnement et s’assurer de faire de meilleurs choix pour son corps et la planète ! Sachez qu’il existe mille et une alternatives zéro déchet pour vos produits d’hygiène du quotidien. Et qui dit salle de bain zéro déchet dit forcément : cosmétiques solides ! Ces galets aux formes et couleurs ludiques sont de véritables concentrés d’efficacité. Souvent vendus sans emballage ou dans des emballages en carton recyclés, les cosmétiques solides sont dénués d’eau et affichent généralement des compositions plus saines que celles des cosmétiques conventionnels. Si les cosmétiques solides les plus communs sont sans aucun doute le savon saponifié à froid et le shampoing solide, il existe cependant une multitude de cosmétiques solides pour vous aider à atteindre l’objectif zéro déchet dans la salle de bain. Du dentifrice solide au déodorant solide en passant le démaquillant visage solide, passez votre salle de bain au zéro déchet en un clin d'œil grâce aux cosmétiques solides. 

Pour aller plus loin, remplacez vos disques en coton jetables par des lingettes démaquillantes lavables et réutilisables. Pourquoi ? Parce que même en passant au coton bio, la culture du coton reste une culture extrêmement gourmande en eau et qui demande également l’ajout de chlore pour blanchir le coton obtenu. Par ailleurs, le coton est relativement rêche et à tendance à agresser et irriter la peau fragile du visage. Bien plus douces et agréables, les lingettes démaquillantes réutilisables vous permettent de retirer votre maquillage efficacement mais également de soigner vos petites plaies du quotidien ou retirer votre vernis. Fabriqués à partir de bambou ou encore de chanvre, les cotons lavables remplacent plus de 6000 cotons jetables et ne contiennent aucune substance toxique.

L’autre grand déchet de la salle de bain est la brosse à dent en plastique jetable. Il existe maintenant des brosses à dent zéro déchet fabriquées à partir de plastique recyclé, des brosses à dent en bambou, en bois ou à tête interchangeable. 

Chez les femmes, les protections hygiéniques représentent également une autre source de déchets. En alternative zéro déchet, vous trouverez les protections lavables comme les culottes menstruelles ou les serviettes réutilisables disponibles en différentes formes et coloris et réalisables soi-même pour les plus habiles d’entre vous. Il est important de rappeler que les protections menstruelles jetables sont riches en chlore et modifient l’équilibre de la flore. Les tampons jetables peuvent parfois même dans certains cas provoquer des chocs toxiques. 

Pour les hommes (et les femmes), le rasoir jetable du quotidien peut être remplacé par un rasoir zéro déchet en métal, souvent utilisé par nos grands-parents, bien plus écologique et économique.

Enfin, pensez à prendre soin de vos cosmétiques solides en les tenant à l’abri de l’humidité. Veillez à toujours avoir un porte-savon dans votre salle de bain zéro déchet, il deviendra votre futur meilleur ami ! 

brosse à dent zero dechet

Recettes de cosmétiques zéro déchet

Nombreux sont ceux qui font le choix du fait-maison et se fabriquent des kits zéro déchet pour la salle de bain. En effet, il n'y a rien de mieux que de faire ses propres cosmétiques et de savoir exactement de quoi ils sont composés. Vous trouverez sur Internet des dizaines de recettes de cosmétiques zéro déchet sous des formats tutoriels ou DIY (“Do It Yourself”). L’avantage de réaliser ses cosmétiques zéro déchet soi-même ? Vous pouvez adapter vos soins en fonction de vos problématiques personnelles. 

Fabriquer ses propres produits de salle de bain zéro déchet nécessite cependant de l’équipement et il est essentiel de faire preuve de précaution tout au long de la fabrication. Alors on enfile ses gants et ses lunettes de protection, et on commence à jouer aux apprentis chimistes ! 

Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à rejoindre des ateliers de création de recettes de produits zéro déchet ou des forums pour être accompagné et partager vos créations.

Voici la recette d’un shampoing solide maison :

Pour la fabrication d'un shampoing solide de 100g, vous aurez besoin de : 

  • 50 g de SCI (Sodium Cocoyl Isethionate)

  • 10 g de poudre d’Orange ou d’argile rouge
  • 20 g d’Huile de Jojoba
  • 15 g d’Hydrolat de Rose
  • 10 g d’eau

Étape 1 : Faire chauffer le tensioactif SCI et l’eau dans un bol au bain-marie jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.

Étape 2 : Mélanger la poudre d’orange et l’huile de jojoba à part.

Étape 3 : Ajoutez l'hydrolat de Rose à ce mélange. Si vous souhaitez ajouter de l’hydrolat ou des huiles essentielles, il faut toujours les intégrer au mélange en dernier.

Étape 4 : Incorporez le tout à la pâte de SCI déjà créée.

Étape 5 : Transvasez la préparation dans un moule et placez-le au congélateur pendant 30 minutes avant de démouler.

Étape 6 : Laissez sécher le shampooing solide pendant 24 ou 48 heures avant de l’utiliser.

Lire aussi