Boutique Zéro Déchet

Pourquoi passer au zéro déchet ?

Des avantages pour tous

pourquoi passer au zero dechet

Du bien-être de la planète à celui des animaux ou des êtres humains, passer au zéro déchet impacte le monde positivement. Les avantages sont nombreux, et les raisons de ne pas passer au zéro déchet sont inexistantes. Nous avons face à nous, une grande solution environnementale à adopter individuellement ou collectivement, nous permettant de mieux vivre. N’attendons plus !

Les conséquences d’un monde sans zéro déchet

Les êtres humains produisent aujourd’hui en moyenne 2 milliards de tonnes de déchets par an. De ces déchets découlent 17 tonnes deplastique déversées dans les océans chaque minute ; soit entre 9 et 12 millions de tonnes par an en 2021, selon l'ONU. Sans surprise, la production de déchets au quotidien engendre un changement climatique néfaste pour la planète. En ne réduisant pas nos déchets, les calottes glaciaires polaires fondent et le niveau des océans est en hausse. Dans certaines régions, les phénomènes météorologiques extrêmes et les précipitations sont de plus en plus fréquents, tandis que d'autres sont confrontés à des vagues de chaleur et des sécheresses de plus en plus extrêmes. Ces sécheresses entraînent la disparition de nombreuses espèces partout dans le monde, on se souvient encore des incendies australiens qui ont provoqué la disparition d’un millier de koalas… En clair,les pollutions des eaux et des sols conduisent à des décharges sauvages majoritairement en Asie ou bien affectent la santé des animaux mais aussi celle des hommes. Qui dit pollution dit divers effets à court et à long terme sur la santé. Des impacts sur le système immunitaire et le système respiratoire, des perturbations endocriniennes, une baisse de la fertilité ou encore une hausse des risques de cancers… Ces effets existent à chaque étape du cycle de vie du plastique et multiplient donc les conséquences sur la santé

Zéro déchet = bon pour l’environnement 

Ce qu’il faut aujourd’hui pour l’ensemble de la planète, ce sont des solutions environnementales permettant de lutter contre la pollution plastique et de préserver les rivières, fleuves, océans ainsi que nos sols. Tout ce qui est recyclable et compostable fait partie du zéro déchet et le zéro déchet représente une belle solution. Il faut fabriquer tout objet de consommation dans le respect des mers et océans. Et toujours privilégier des ingrédients d’origine naturelle et dénués de substances nocives dans le domaine de la cosmétique afin de préserver la biodiversité. Ce qui est bon pour la planète, c’est également que les marques se soucient de leur mode d’acheminement et du packaging de leurs produits. Le mouvement du zéro déchet permet de limiter l’usage de plastique au minimum voire l’éviter complètement, limiter les émissions de gaz à effet de serre causées par l’acheminement du colis (nombre de colis, poids des produits). Faire le choix d’un packaging plus éco responsable pour les marques, opter pour des produits biodégradables, ou s'intéresser au DIY c’est favoriser l’environnement et les ressources naturelles.

Faire des économies grâce au zéro déchet

On sait maintenant que le zéro déchet permet de moins gaspiller, ce qui vous permettra d’économiser de l’argent par extension. Investir dans de nouveaux produits zéro déchet peut avoir un coût, mais ces achats sont rentabilisés sur du court à moyen terme puisqu’il s'agit d’objets durables et réutilisables. Friperies, brocantes, sites d’échanges et de revente, acheter en seconde main est certainement l’un des premiers réflexes zéro déchet. Ce geste simple et économique a connu un regain de popularité ces dernières années notamment grâce aux multiples marketplaces et sites de vente. Les vieux vêtements peuvent facilement faire des tote-bags ou des tawashis (ces nouvelles éponges lavables à la mode). C’est aussi en apportant vos propres sacs ou bocaux que vous ferez automatiquement une économie. Faire des économies avec le vrac est donc en pratique très facile. Alors on refuse les sacs et emballages jetables, et on dit oui au zéro déchet. Pour les plus courageux et les plus manuels, vous pouvez réparer vos objets cassés en quelques gestes ! Les moins bricoleurs pourront profiter de cette occasion pour faire appel à leurs proches et partager un moment privilégié. Les réseaux sociaux regorgent de tutoriels et de DIY pour donner un second souffle à des objets qui vous semblent en fin de vie. 

Adopter le zéro déchet, c’est opter pour une meilleure santé

pourquoi passer au zero dechet

Béa Johnson nous explique, dans son livre Zéro Déchet, qu’en plus des économies réalisées, du temps gagné et de la simplicité de vie apportée, ce style de vie améliore la santé. On se dirige vers une vie moins toxique en adoptant le zéro déchet et le zéro plastique. En se dissuadant d’acheter des produits et des emballages plastiques, on réduit les risques d’exposition. Les matières plastiques contaminent la nourriture (le bisphénol A par exemple) et dégagent des gaz dans nos habitations (le vinyle par exemple). Si l’on prend l’exemple de la cosmétique industrielle qui prône le plastique, leurs ingrédients sont controversés et parfois mauvais pour la santé comme par exemple les silicones, les sulfates ou encore les parabènes. Les cosmétiques solides et zéro déchet sont plus sains que les cosmétiques traditionnels « liquides ». L’eau est un ingrédient qui s’altère avec le temps et nécessite donc l’ajout de conservateurs dans les formules. Conçus sans eau, les produits solides conservent donc toutes leurs propriétés sans s’altérer. Sans oublier que les cosmétiques solides sont les moins transformés sur le marché, fabriqués de manière artisanale ils comportent des ingrédients d’origine 100 % naturelle.

Adopter le mouvement zéro déchet, c’est aussi faire le choix d’un style de vie sain. Vivre sans déchets incite à faire ses courses dans les magasins bio avec leur disponibilité en vrac. Ces magasins proposent une nourriture plus saine et meilleure pour la santé que les grandes surfaces. Cela nous encourage à acheter des aliments complets (plus facilement disponibles sans emballage), ce qui limite la consommation d’aliments surtransformés. En tant que consommateurs zéro déchet, on bénéficie ainsi d’une alimentation plus maigre en réduisant la consommation de viande.

A lire aussi