La meilleure routine pour les cheveux bouclés

La meilleure routine pour les cheveux bouclés | Superbon
Une tempête de “Curly hair routine” se déploie sans cesse sur les réseaux sociaux, mais comment discerner le vrai du faux et adopter la meilleure routine pour nos boucles ? On vous raconte dans notre blog spécial soins cheveux. L’alternative des shampoings solides fait partie d'une routine capillaire au top pour les curlys !

Le cheveu bouclé est-il plus sensible que le cheveu raide ?


Malheureusement, ce n’est pas une fake news. Qu’ils soient bouclés, frisés ou crépus, ce sont des cheveux, par nature, plus secs et sensibles qu’un cheveu raide. Ce phénomène est dû à la forme en spirale du cheveu qui empêche le sébum naturel de la racine, d’avancer sur les longueurs jusqu’aux pointes.

Les racines, elles, sont donc en permanence hydratées par le sébum et l’eau puisque qu’elles le reçoivent en premier. Si le cheveu bouclé commence à devenir rêche, cela veut dire qu’il manque d’hydratation. De quoi être davantage vigilant sur l'entretien de nos boucles. 

 

Comment reconnaître son type de boucle ?

Nous connaissons globalement quatre types de cheveux : raides, ondulés, bouclés/frisés et crépus. Mais parmis ces types de cheveux est établie une classification. Elle permet d’identifier les caractéristiques de nos cheveux et ainsi mieux adapter nos soins quotidiens et leur entretien. Les termes qui servent à désigner notre type de cheveu bouclé sont représentés par un chiffre et une lettre allant de 1A à 4C. 

Sur les types 1, on reste sur des cheveux majoritairement lisses. Le 1A représente des cheveux raides et fins qui s’emmêlent facilement, le 1B des cheveux un peu plus épais et le 1C encore plus épais, résistants aux boucles, brillants.

Les types 2 commencent à se rapprocher du cheveu bouclé, ce sont des ondulations en forme de S appelés plus communément “wavy”. Le 2A est fin et légèrement ondulé avec un peu de volume, le 2B possède des ondulations plus définies à partir des yeux, toujours en forme de S. Le 2C, lui, est un peu plus volumineux avec des vagues bien définies et des anglaises. 

Les 3 sont des cheveux bouclés formant des spirales ou des anneaux, les frisottis apparaissent à partir de ce type de cheveu. Le 3A incarne les boucles larges, lourdes et élastiques, ils peuvent donc être raides à la racine et ce sont les plus hydratés de la catégorie 3. Ensuite vient le 3B, un mélange de boucles lâches et serrés beaucoup plus ondulés à la racine. Puis le 3C, des bouclettes bien serrées et définies que certains considèrent même comme crépus.

Enfin la catégorie finale du cheveu : la 4. Ils paraissent généralement beaucoup plus courts qu’ils ne le sont, de part leurs ondulations très serrées, ce sont les cheveux crépus. Le 4A est enroulé à la racine avec une ondulation en spirale et beaucoup de volume.

Les boucles de type 4B sont encore plus enroulées que les 4A, plus fines et fragiles. Le dernier type de cheveu est le 4C, des boucles en Z qui paraissent plus lourdes et bien serrées. Il s’agit du cheveu le plus fragile de cette catégorie.

Quelle routine adopter pour de belles boucles ?

 

 

Vous l’aurez compris, la routine capillaire dépend de votre type de cheveu. Mais il est important de respecter certaines étapes incontournables d’une curly hair routine. Avant le shampoing vient un moment à ne pas négliger : le masque capillaire.

Selon votre type de boucle vous pouvez appliquer un bain d’huile et le laisser reposer toute la nuit, ou bien opter pour un masque à laisser poser 45 minutes. Les huiles les plus recommandées pour les cheveux bouclés sont l’huile d’olive, l’huile d’avocat avec des vertues réparatrices, l’huile de jojoba, l’huile de ricin, l’huile d’argan, l’huile d’amande, l’huile de coco (à utiliser avec précaution, pouvant assécher certains types de boucles) ou encore le beurre de karité.

Le choix des produits, lors de votre routine capillaire, est extrêmement important car pour rappel : le cheveu bouclé peut s'assécher très rapidement. Ce choix s’effectue également à travers le shampoing, pour lequel il est préférable de privilégier une composition naturelle sans silicones. Le shampoing solide est une solution, étant composé à 100% d’ingrédients d’origine naturelle et alliant plusieurs huiles essentielles pour les boucles, le lavage se fera en douceur afin de ne pas les fragiliser.



Après avoir nourri vos boucles lors du lavage, l’étape suivante concerne l’hydratation du cheveu avant le fameux démêlage. Il suffit simplement d'appliquer une crème hydratante sur la longueur jusqu’aux pointes, convenant à votre type de cheveu. L’essentiel est d’utiliser une crème avec des ingrédients naturels, on peut également la mélanger avec quelques gouttes d’huile qui nourrit au mieux votre cheveu.

Vient ensuite le démêlage. Il existe trois manières de démêler ses cheveux de façon à ne pas dénaturer la boucle. La première est celle qui ressort le plus dans les vidéos youtube de routine capillaire : démêler les cheveux avec ses doigts. Une douce manière de bien faire pénétrer votre hydratant par la même occasion. Utiliser les doigts pour cette étape ne convient, en revanche pas, à tous les types de boucles. Plus le cheveu est fin, moins il sera démêlé efficacement avec cette technique.

Heureusement, il existe le peigne à grandes dents, idéale pour la définition des boucles ! Oubliez les brosses à cheveux classique, la troisième manière de démêler des boucles est la tendance du moment : les brosses courbées pour cheveux afro. Elles facilitent le coiffage et s’adaptent aux types de boucles, réduisant ainsi la casse des cheveux.

Pour un meilleur ressort des boucles, on peut utiliser la technique des afro-américaines, le “scrunching” qui consiste à remonter les cheveux du bas vers le haut en compressant avec un t-shirt en coton ou les mains, le tout en ayant la tête en bas.

Cette étape peut se réaliser à l’aide d’un sèche-cheveux avec diffuseur, mais attention à ne pas les sécher trop longtemps, ce qui pourrait les assécher. Le plus important est d’appliquer un sérum avant toute étape de séchage afin de limiter la fragilisation du cheveu.

 

5 choses à ne pas faire lors d’une routine capillaire pour cheveux bouclés

1- Les laver trop souvent. L’eau peut être le meilleur ami des boucles comme le pire ennemi. Un excès d’eau peut très vite assécher le cheveu. Pour les cheveux bouclés, il est recommandé de les laver une à deux fois par semaine.

2- Utiliser abondamment des huiles. Appliquer trop d’huiles sur les cheveux peut avoir un effet gras ou cartonné sur la boucle, l’effet inverse du résultat voulu. Tout comme utiliser la mousse pour les boucles, remplie de produits non naturels, elle abîme le cheveu jour après jour. Mieux vaut adopter une crème définissant les boucles.

3- Les laisser sécher à l’air libre ou les sécher entièrement. Comme dit précédemment, l’eau peut assécher nos boucles au lieu de les hydrater. Mieux vaut laisser les cheveux un peu humides avant de passer au sèche cheveux pendant quelques minutes et arrêter avant qu’ils ne soient totalement secs. Le reste du séchage se fait à l’air libre.

4- Les toucher trop souvent. Cela peut paraître stupide mais il s’agit d’une mauvaise habitude à ne pas répeter. En passant la main dans nos cheveux, ils graissent plus rapidement et la forme de nos boucles peut être dénaturée.

5- Les coiffer lorsqu’ils sont secs. Toujours les coiffer lorsqu’ils sont un peu humides ou mouillés, un démêlage à sec casse le cheveu et détruit la forme de la boucle.

Lire aussi