180 cross
180 cross

Recherche

17 search
180 cross

Comment se forment les taches de pigmentation ?

Les taches de pigmentation résultent d'une hyperpigmentation du derme. Parfois jugées disgracieuses surtout lorsqu'elles sont sur le visage, ces taches brunes peuvent avoir des causes différentes. Mais pas de panique, elles ne sont pas dangereuses pour la santé et il existe de multiples solutions pour les enlever ou du moins les atténuer. Superbon vous explique.

Qu'est-ce que l'hyperpigmentation ?

hyperpigmentation de la peau

 

Commençons par la pigmentation, le mécanisme de défense de la peau face au soleil. En réponse à l’exposition aux UV, des cellules spécifiques de l’épiderme appelées mélanocytes produisent un pigment brun, la mélanine, qui colore uniformément la peau.

Mais il arrive parfois que cette coloration soit anarchique, ce qui entraîne un excès de production de mélanine qui s'accumule sur certaines zones du corps. On parle alors d'hyperpigmentation.

L'hyperpigmentation de la peau résulte donc d'un excès de mélanine répartie de manière irrégulière sur le corps. Ce trouble de la pigmentation se caractérise par l'apparition de taches brunes plus ou moins grandes contrastant avec la peau environnante, qui est plus claire.

Néanmoins ces taches sont bénignes et indolores, bien que souvent considérées comme inesthétiques ou atypiques.

 

Les différentes formes d'hyperpigmentation

tâches de rousseur

 

De multiples causes peuvent être à l’origine de l’apparition de taches brunes : une exposition excessive au soleil, l’âge, des modifications hormonales, des prédispositions génétiques ou encore des traumatismes cutanés. Selon le facteur déclenchant, l’hyperpigmentation prend différentes formes :

Les taches de rousseur

Les taches de rousseur ou éphélides sont de petites taches brunes qui foncent et se multiplient lorsqu’elles sont exposées au soleil.

Cette particularité cutanée est d’origine génétique, les taches de rousseur apparaissent au cours de la petite enfance, puis s’accentuent avec la puberté avant de refluer avec l'âge.

 

Le mélasma

Lié à des modifications hormonales et aggravé par l’exposition au soleil, le mélasma se traduit par l’apparition de taches brunes très larges et réparties de manière symétrique sur le front, le nez et les joues.

Il touche plus fréquemment les personnes brunes à la peau mate mais est particulièrement courant aussi chez les femmes enceintes.

Appelé "masque de grossesse" ou "chloasma", il disparaît quelques mois après l’accouchement. Il peut aussi se former suite à la prise d’un contraceptif oral, ou en lien avec certaines maladies hormonales.

Les lentigos

Les lentigos sont le plus souvent liés à l’âge (lentigos séniles ou taches de vieillesse) ou suite à une exposition solaire excessive (lentigos solaires ou actiniques). Ils se caractérisent par des petites taches brunes rondes ou ovales.

Les personnes à la peau claire, plus vulnérables au soleil, sont les plus concernées par cette forme d'hyperpigmentation.

Les hyperpigmentations post-inflammatoires

Suite à un traumatisme (coupure, brûlure), une infection, une réaction cutanée à un médicament ou encore des troubles cutanés comme l’eczéma ou l’acné, la peau peut rester plus foncée dans les zones affectées.

Ce type d’hyperpigmentation s’observe principalement sur les peaux mates ou sombres, plus riches en mélanine.

 

Traiter l'hyperpigmentation

crème hyperpigmentation

 

L’hyperpigmentation de la peau ne présente aucun danger pour notre santé. Néanmoins, de nombreuses personnes souhaitent atténuer ou faire disparaître leurs taches brunes pour des raisons esthétiques.

C'est pourquoi il existe plusieurs traitements que votre dermatologue peut vous prescrire comme des crèmes dépigmentantes, mais aussi réaliser au sein de son cabinet comme la cryothérapie à l’azote liquide, le laser, la lampe flash, le peeling, etc.

Le mieux étant de consulter votre dermatologue afin que celui-ci détermine la méthode adaptée à votre type de peau, et selon le stade de votre hyperpigmentation.

Dans tous les cas, vous devez continuer à protéger votre peau des rayons UV en mettant quotidiennement une crème à indice élevé, de préférence. Et même après la fin de votre traitement car le risque de récidive (donc d'une nouvelle hyperpigmentation) est considérable en cas d’exposition aux UV !

Lire aussi : Des mains plus jeunesprendre soin de son visage avec la cosmétique solideadopter la makeup detoxAdoptez une routine soin visage 100% naturelle