180 cross
180 cross

Recherche

17 search
180 cross

Cosmétiques : qu'est-ce que les AHA ?

Les fruits sont pleins de bienfaits tant pour notre corps que pour notre peau. Leurs teneurs en fibres, en vitamines et en anti-oxydants sont bien connues, mais d'autres composants bons pour notre santé et pour le santé de notre visage sont à prendre aussi en considération. C'est le cas des AHA, des acides de fruits au nom un peu barbare mais aux principes actifs puissants. Décryptage de ces ingrédients bienfaiteurs, mais qui ne conviennent pas à tout le monde !

 

Qu'est-ce que les AHA ?

fruits acides

 

Ce sont des acides de fruits. Les AHA ou alpha-hydroxyacides, sont des molécules naturellement présentes dans plusieurs fruits comme les pommes, citrons, fraises, raisins mais aussi certaines plantes et produits lactés où elles jouent un rôle gustatif.

On distingue plusieurs types d'acides : l’acide citrique qui est à l’origine du goût acide de l’orange, du citron ou encore de la groseille (qui contient également de l’acide malique), l’acide malique qui donne à la pomme verte son goût acidulé, l’acide glycolique, présent dans la canne à sucre ou les abricots, l’acide mandélique qui se trouve dans l’amande amère et enfin l’acide lactique dans le miel ou le lait fermenté.

Depuis des siècles, les AHA sont reconnus (et utilisés) pour leurs vertus plus ou moins "corrosives" c’est-à-dire, leur capacité à éliminer les peaux mortes de l’épiderme, tout en l’adoucissant. On dit même que c’est Cléopâtre qui en aurait découvert les vertus avec ses fameux bains au lait d’ânesse...

 

Les AHA dans les cosmétiques, quelle utilisation ?

sérum cosmétiques

 

Les AHA sont des agents exfoliants qui réduisent la cohésion des cellules mortes et facilitent ainsi leur élimination à la surface de la peau. On parle souvent d’effet "peau neuve", notamment parce que le peeling effectué par ces acides stimule le renouvellement cellulaire de la peau, ainsi que la synthèse de collagène et d’élastine qui redonnent à la peau sa tonicité et son élasticité.

En cosmétiques, on les trouve principalement dans des sérums, des crèmes, des lotions mais aussi à l’état brut, à mélanger soi-même dans ce que l’on veut. Ils sont également utilisés par certains dermatologues pour réaliser des "peelings chimiques" pour redonner un coup d'éclat à la peau ou encore effacer les tâches brunes de pigmentation de la peau.

Afin d’être efficaces, les produits à base d’AHA doivent en contenir entre 1 et 15%. Néanmoins il faut tenir compte de son type de peau, car ces puissants actifs ne conviennent pas à tout le monde. Ainsi, ils sont mieux tolérés par les peaux grasses car étant "décapants" ils peuvent entraîner sur les peaux sèches, sensibles et/ou déshydratées des brûlures, voire un assèchement cutané plus important.

Mais toutes les peaux grasses ne peuvent pas supporter non plus les AHA, si chez certaines, les acides vont être efficaces d'autres vont se retrouver avec des picotements, des boutons, etc. Bref, l'utilisation de produits à base de AHA est à prendre avec précaution...

Les AHA peuvent être efficaces en cas de microkystes (ces espèces de petits boutons « fermés » sous la peau), d’acné légère et de cicatrices de boutons légères (petites traces rouges) MAIS il est préférable de tester sur une petite zone du corps avant d'appliquer sur son visage et aussi et surtout, d'utiliser des produits faible en concentration AHA pour éviter les mauvaises surprises...

De plus, pensez bien que les premières semaines, les AHA font ressortir TOUTES les imperfections qui étaient "en préparation" sous la peau. Ne vous étonnez donc pas si au début vous vous retrouvez avec plus de boutons qu'avant. En revanche, si au bout d'un certain temps, un mois ou deux, rien n'a changé c'est que les AHA ne sont pas fait pour vous.

 

soin visage AHA

Donc, pour résumer, si l'utilisation des AHA peut avoir des effets vraiment spectaculaires sur certaines peaux (passer d’une peau grasse, épaisse avec des boutons à une peau normale et lisse), il faut garder en tête que bien souvent, même en cas de boutons ou d’hyper-séborrhée, on se retrouve surtout avec un beau décapage cutané. Et parfois des complications dont on se serait bien passé.

Si vous décidez quand même d'essayer, n'oubliez surtout pas d'hydrater votre peau pour éviter de l'assécher, et d'appliquer de la crème solaire avant de sortir (le soleil + peau sèche = brûlures) et d'utiliser des produits doux pour votre peau (comme notre démaquillant solide ou notre nettoyant visage solide par exemple). Et n'hésitez pas à consulter un dermatologue avant, qui vous conseillera certaines marques plus que d'autres, en fonction de votre peau.

Pour savoir comment mieux traiter votre visage, continuez la lecture avec ces articles : Pores dilatés : comment en venir à bout ?Le bain vapeur fait maison, un soin naturel pour le visageTOP 5 des aliments pour un beau bronzage qui dure