Livraison offerte dès 29€ d'achat

180 cross
  • 94 user Connexion Connexion
180 cross

Recherche

17 search
180 cross

Ces ingrédients à bannir des shampoings solides

Avez-vous déjà pris soin de consulter attentivement la composition de votre shampoing préféré ? Si tel est le cas, connaissez-vous l'action et les effets sur vos cheveux et votre cuir chevelu de tous ces produits, chimiques pour certains et dont la liste peut largement dépasser la dizaine ?

Comme vous le savez peut-être, les shampoings solides sont la version écologique des shampoings liquides, avec pour premier bienfait pour l'environnement une démarche engagée vers la réduction des déchets, ou "zéro déchet". En effet, qui dit solide dit absence de flacon en plastique, ces mêmes flacons qui envahissent les rayons des produits cosmétiques et dont la fabrication, la mise en circulation par millions et le recyclage impactent tant notre planète.

L'aspect écologique des shampoings solides ne s'arrête pas à la notion de zéro déchet et à une composition basée sur des produits naturels et bio. Nous allons découvrir ensemble que le procédé de fabrication d'un shampoing solide permet de bannir de leur composition des substances chimiques, pour la plupart nocives pour vos cheveux et votre peau.

Quels sont ces ingrédients à bannir des shampoings ? Comment les shampoings solides permettent-ils d'apporter de véritables soins à vos cheveux ?

Quels ingrédients sont à bannir des shampoings solides ?-1

Les tensioactifs dans les shampoings

Pour être efficace, un shampoing doit intégrer un agent nettoyant ou un produit détergent, de façon à éliminer correctement la saleté, l'excès de sébum de la peau et ce que l'on peut comparer à une huile dans le cas de cheveux gras, de la même manière qu'un savon.

C'est ici qu'interviennent les tensioactifs, utilisés en large proportion (jusqu'à 60 % de la composition) par les fabricants de shampoings liquides industriels. Dans les produits cosmétiques, les propriétés des tensioactifs sont multiples : agent nettoyant, production de mousse et produit permettant de lier les 2 phases d'un cosmétique pour le rendre homogène (phase aqueuse et phase huileuse).

Les tensioactifs se divisent en deux grandes catégories : les tensioactifs sulfatés irritants pour les cheveux et la peau et les tensioactifs naturels et souvent bio, beaucoup plus doux pour les cheveux.

Les tensioactifs sulfatés

Les fabricants industriels de l'univers de la beauté et de la cosmétique ont recours à ceux du premier type, pourtant reconnus comme étant à l'origine de sécheresse de la peau, d'inflammations et d'irritations.

La liste des tensioactifs sulfatés à bannir de nos shampoings est la suivante :

  • Sodium Lauryl Sulfate et Sodium Laureth Sulfate (SLS);
  • Ammonium Lauryl Sulfate (ALS);
  • Sodium Myreth Sulfate;
  • Sodium Lauryl Sulfoacetate;
  • Sodium Coco Sulfate (SCS);
  • huile de ricin sulfatée.

Quand vous utilisez un shampoing contenant un tensioactif sulfaté, vous prenez le risque de rompre l'équilibre naturel de vos cheveux.

Effectivement, un tensioactif sulfaté est un produit trop détergent pour être inoffensif pour le corps, la peau et les cheveux. Concrètement, votre cuir chevelu, victime d'une agression chimique, se défendra systématiquement, par exemple en générant plus de sébum et en graissant vos cheveux. Il est aussi fréquent de constater une fragilisation des cheveux, qui deviennent alors secs et déshydratés, vous obligeant à leur apporter des soins pour retrouver santé et beauté capillaire.

Les tensioactifs doux et naturels

Pour trouver un tensioactif naturel dans un shampoing ou tout autre produit de beauté et préserver ainsi la santé de vos cheveux, il faut se tourner de préférence vers le Sodium Cocoyl Isethionate (SCI), dérivé de l'huile de coco qui n'agresse pas les cheveux. Ce tensioactif naturel va remplir la fonction d'agent moussant doux pour vos cheveux et permettre de répondre définitivement à l'une des questions récurrentes au sujet des shampoings solides : est-ce qu'ils moussent beaucoup et autant que les shampoings liquides ?

Non seulement les shampoings solides moussent, mais ils sont également la preuve qu'en matière de soins des cheveux, la présence de beaucoup de mousse n'indique en rien les qualités d'un produit. Au contraire, un shampoing au fort pouvoir moussant révèle en fait l'utilisation massive de tensioactifs sulfatés dans sa composition.

Quels ingrédients sont à bannir des shampoings solides ?-2

Des perturbateurs endocriniens dans mon shampoing ? Non merci.

Savez-vous pourquoi tant de produits cosmétiques liquides voient des conservateurs figurer dans la liste de leurs ingrédients ? Tout simplement parce qu'ils contiennent de l'eau. Il faut effectivement savoir que l'utilisation d'eau dans un shampoing, un savon liquide pour le visage ou un gel moussant pour le bain impose d'ajouter des conservateurs à la formule de ces produits.

L'eau n'est pas une substance stable et présente toujours un risque d'apparition et de proliférations de bactéries. C'est pourquoi les conservateurs chimiques et autres régulateurs de pH sont des ingrédients dont l'industrie de la cosmétique semble raffoler, avec en tête de liste le parabène. 

Le parabène est tristement célèbre pour être allergène, perturbateur endocrinien et possiblement cancérigène, selon des études américaines et canadiennes. Les perturbateurs endocriniens, sur le long terme, sont responsables d'un dérèglement hormonal des femmes, mais aussi des hommes et des enfants.

Il est donc, à la lumière des données et études scientifiques, préférable de chercher à éviter tout produit contenant du parabène et, de manière générale, des conservateurs chimiques (formaldéhyde, hexachlorophène, glycols). Le constat est le même pour les produits chimiques utilisés pour fabriquer et assouplir les flacons en plastique, tel que les phtalates, qui sont également des perturbateurs endocriniens reconnus.

Comme vous le savez désormais, les shampoings solides ne sont pas conditionnés dans des flacons en plastique, ce qui apporte une réponse définitive au problème des perturbateurs endocriniens issus des additifs chimiques contenus dans le plastique, en plus de contribuer à une démarche zéro déchet.

De plus, les shampoings solides ne contiennent pas d'eau et, par conséquent, ne contiennent pas de conservateurs soupçonnés d'être nocifs pour la santé.

Dès lors, il n'y a plus aucune raison d'utiliser un shampoing liquide dont la composition partage une dizaine d'ingrédients avec celle d'un détergent industriel, alors qu'il existe une solution douce, écologique et saine : les shampoings solides naturels et bio.

Les silicones et leur impact sur les cheveux

La liste des ingrédients à bannir de votre shampoing n'est pas terminée, car voici venir le cas des silicones.

Les silicones sont utilisés pour gainer les cheveux au moment du shampoing pour leur donner un aspect plus lisse et flatteur. Cependant, ils agissent à la manière d'un masque, qui empêche d'avoir une idée précise du véritable état de nos cheveux et des soins qu'ils nécessitent.

De plus, l'accumulation de silicones sur le cuir chevelu est responsable  d'un phénomène d'obstruction des pores de la peau. En cas d'usage trop fréquent d'un shampoing contenant des silicones, il est possible de ressentir des irritations, des démangeaisons et de constater l'apparition de pellicules.

Une bonne raison de plus pour choisir un shampoing solide naturel, sans silicones, sans parabènes et sans sulfates.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Découvrez les shampoings solides Superbon

Découvrir